5 février 2009 – 5 février 2014…retour à la case départ

5 ans et rien. La #Martinique et la #Guadeloupe sont le reflet siamois d’une immaturité rare. Plus personne ne joue son rôle dans la vie de la cité. Et après on s’étonne de devenir plus que jamais de vulgaires consommateurs dépendants. Et ces gens là on ne les respecte pas.

« Février 2009″, j’avais appelé ça… »La révolution sucrée  » sucrée comme confisquée. Niquée. J’avais tort d’avoir raison. Cette errance que certains nomment gouvernance est un hochet, une farce qui infantilise cette population qui ne sait pas qu’elle ne sera jamais… peuple.
J’ai honte…je ne suis pas fier de nous voir si peu fiers, si peu responsables. Nous sommes poreux, peureux. Nous sommes des pions. Des morts pions. J’aimerai, pire j’aurai aimé avoir l’avis de Césaire…mais lui aussi n’est plus. Mince alors.

gilles dégras

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer