80 € un kilo d’oursins…et moi et moi émoi

20131126-184624.jpg

Depuis quelques jours, excitée comme une pucelle reconstituée, la Martinique est en mode « zafè tjou Louloute ». L’oursin pas sain, véritable caviar improvisé est au cœur de tous les débats. Pourtant, pas évident de savoir clairement si ce produit passe à travers les mailles du poison durable qu’est le chlordécone. Sans déconner…80 € c’est du suicide gastronomique chic. Mais en démocratie participative, l’homme est libre d’être un con. Par exemple, le préfet ne consomme pas d’oursin…ni en consommé ni en tèt chadron…pas folle la guêpe.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer