A propos de la rencontre entre les marins-pêcheurs et le ministre de la mer et de la pêche prévue le 15 Janvier 2013

Après la signature le 31 Décembre 2012 d’un protocole qui engage l’Etat, la Région et le Département à verser 3 millions et demi aux marins pêcheurs à titre d’aides d’extrême urgence (2 millions d’euros par l’État et 1,5 million d’euros par les collectivités régionale et départementale), une réunion doit se tenir à Paris, le 15 Janvier 2013, avec les ministres de l’Outre-mer et de la mer et de la pêche, la délégation des marins-pêcheurs et les parlementaires de la Martinique.

Deux points doivent notamment être abordés au cours de cette réunion : les 1,5 millions d’euros supplémentaires que les marins-pêcheurs entendent réclamer à l’Etat (pour parvenir aux 5 millions d’euros initialement réclamés) et la question des exonérations fiscales et sociales.

Le Gouvernement a désigné la Région comme organisatrice de cette rencontre.
Pour représenter les marins pêcheurs, le SAPEM (Syndicat des artisans pêcheurs et des éleveurs marins) a choisi Karl Larcher.
Cependant, la Région a décidé unilatéralement de désigner Elie Eustache-Rools, comme représentant du SAPEM affilié à la CSTM et Marie Adémar comme représentant du SIMPM (Syndicat indépendant des marins-pêcheurs de Martinique).
Ainsi, la Région a décidé de choisir le représentant du SAPEM, sans même prendre leur avis !

Pire, dans un article publié sur le site Carib Creole News le 10 janvier 2013 à la rubrique Communiqués (http://www.caraibcreolenews.com/communiques,1,4478,martinique-aides-au-dy-veloppement-de-la-filiy-re-py-che-en-crise.html), il est indiqué que :
 » Une délégation de représentants de la Martinique et de la filière pêche rencontrera sous peu le ministre de la mer et de la pêche, Frédéric Cuvillier. Elle sera composée comme suit :
– Serge Letchimy, Président du Conseil Régional de Martinique
– Josette Manin, Présidente du Conseil Général de Martinique
– Olivier Marie-Reine, Président du Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins
– un représentant du Syndicat des marins-pêcheurs martiniquais
– un représentant du Syndicat des artisans pêcheurs et des éleveurs marins  »

Cet article ne mentionne même pas la présence des autres parlementaires de Martinique qui pourtant seront présents à cette réunion.
Ainsi, si cette délégation restait telle quelle, il y aurait plus d’élus que de marins-pêcheurs à cette rencontre !

Devant cette attitude, Bertrand Cambusy et Karl Larcher ont décidé de partir également et ont payé leur billet d’avion grâce à leur syndicat, qui est majoritaire.
Leur avocat, Maître Georges-Emmanuel Germany les accompagnera.

L’Intersyndicale a rédigé le 12 janvier 2013 un communiqué de presse dans lequel elle réaffirme notamment que « sa délégation se rendra au ministère pour la réunion prévue le mardi 15 janvier 2013 » et « son souhait d’être accompagnée dans ses démarches par l’ensemble des élus de Martinique ».

Soit cette réunion ministérielle du 15 janvier 2013 aboutit à des solutions concrètes et pérennes pour le secteur pêche en Martinique, soit le mouvement de grève des marins-pêcheurs risque de reprendre, puisque le protocole d’accord signé le 31 Décembre 2012 précise bien en son paragraphe 17 que l’Intersyndicale « accepte de suspendre le conflit ».

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer