Affaire à la Région Guyane : subvention de 300 000 € attribuée à une dentiste

20130404-221057.jpg

COMMUNIQUE MDES du 2 Avril 2013

Suite à l’attribution d’une subvention de 300 000 euros en Commission permanente de la région le 28 mars 2013 pour qu’une dentiste installée à Kourou, fille d’un vice-président de la Région Guyane, procède à l’équipement d’un complexe immobilier médical à caractère locatif,

Le MDES,

Rappelle que la politique d’attribution des aides de la région doit être régie par un code moral, garantissant l’égal accès aux aides à tous les guyanais répondants aux critères retenus. Il n’est donc pas question d’en privilégier certains qui par le nom ou les réseaux seraient mieux informés ou mieux soutenus,

Rappelle que les mesures d’aides financières de la Région n’ont pas vocation à remplacer le système bancaire, ni à créer des situations de concurrence déloyale

Rappelle aussi que tous les élus du MDES se réfèrent à ce code et votent contre tout favoritisme, ce qu’a fait Marc Monthieux, membre de la commission permanente de la région,

Appelle l’exécutif politique de la Région Guyane à observer des règles équitables et transparentes lors de l’examen des demandes de subvention. Les deniers du contribuable GUYANAIS ne doivent pas servir à constituer une oligarchie financière au détriment de l’intérêt général.

La situation sanitaire de notre Pays exige un minimum de décence.

Le secrétaire général

Fabien Canavy

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer