Aimé Césaire ou les « armes miraculeuses » du poète (1913-2008) – radio

Homme politique et poète d’envergure, chéri de la Martinique au Congo en passant par Haïti, murmuré, chanté d’île en île, de continent en continent, pour son verbe haut et sa lucidité, Aimé Césaire demeure peut-être avant tout le « Nègre fondamental », celui qui jamais ne renonce à sa liberté.

« Je pousserai d’une telle raideur le grand cri nègre, que les assises du monde en seront ébranlées ». L’homme qui inventa le mot « négritude » a su à la fois mener un combat politique et une vie de poète engagé. Le surréalisme, puis l’invention d’une langue poétique singulière furent pour Aimé Césaire, la voie royale vers la négritude, ce mouvement littéraire et culturel né dans l’entre-deux-guerres.

Son Discours sur le colonialisme fit référence pour toute une génération engagée dans les luttes d’indépendance, et la suivante. Devenu député, puis maire, Aimé Césaire continua de dire tout haut ce que d’autres s’obstinaient à taire. Il obtint la départementalisation en 1947, et la mise en œuvre de l’égalité en droit de tous les citoyens sur le territoire national.

Achille Mbembe disait de lui qu’il était le « Nègre fondamental », celui qui jamais ne renonçait à sa liberté, car depuis qu’elle avait été acquise : « Les Nègres, ces êtres-pris-par les autres, [pouvaient] désormais articuler un langage à eux tout en revendiquant le statut de sujet à part entière du monde vivant ».

Dans ce documentaire, des archives inédites, et la voix d’Antoine Vitez.

Par Nedjma Bouakra. Réalisation : Christine Robert. Prise de son : Michel Gacic. Mixage : Bruno Mourlan. Attachée d’émission : Claire Poinsignon. Avec la collaboration d’Annelise Signoret.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer