Alfred Marie-Jeanne : « pour moi ce procès est terminé »


Ce procès dépaysé à #Paris, en #France le pays des droits de l’homme où #Colbert le père du #CodeNoir a une statue devant l’assemblée nationale, avait été annoncé comme celui du siècle. Prévu sur 6 jours, il n’a duré que…3 heures. Un peu comme un combat de boxe avec au moins Mike Tyson à l’affiche. Eh oui, Alfred Marie-Jeanne, ce mahogany déguisé en baobab devait être débité en quatre planches au moins. Histoire d’enterrer une belle mort politique souhaitée par ses adversaires (PPM entre autres :.) et certains membres de son propre parti le Mouvement Indépendantiste martiniquais. Raté. À la sortie de cette énième epreuve, la nouvelle, plus rapide qu’un bateau négrière à la cale pleine, a déjà traversé l’Atlantique. Les gros cocos césairiens qui pour une fois croyaient en la cécité de la justice ont le zob sec. Il va falloir acheter de la vaseline ou le huile de frein pour oindre les prépuces de tous ces glands chauves.
Le Chaben a encore gagné. En sus, il fait 20 ans de moins. C’est mauvais signe pour les niloristes.
Au fait, on va vous raconter ce procès en détail. Ça vaut vraiment son poids en bokits.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer