André Constant est mort, le Parti Communiste Martiniquais est en deuil

André Constant est mort. Ce dirigeant historique du Parti Communiste Martiniquais avait 88 ans. Il fut membre du Comité central du Parti. Il fut également membre du Bureau politique et du Comité de rédaction du journal « Justice ».

Ce sont des hommes de cette trempe qui ont fait la splendeur du PCM, à cette époque où le Parti Communiste Martiniquais était le seul parti portant haut le sèbi de la lutte de classe en Martinique, le seul organe politique soucieux de la défense des travailleurs. Il a été un de ces militants dont l’engagement sans faille au service des masses laborieuses était celui de toute une vie.

« C’est la lutte finale… »

 

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer