APRES LES DECLARATIONS DU PRESIDENT DE REGION #MARTINIQUE A LA TELE….

Une seule chose est sûre, l’actuel crêpage de chignon entre Daniel Marie-Sainte et Serge #Letchimy est en train d’atteindre des sommets capillaires.

Par Daniel Marie-Sainte.

Des questions à propos de la mise à disposition gratuite des terrains régionaux à certains agriculteurs :

L’autre soir, dans le journal télévisé de #Martinique 1ère il nous a été donné de voir un pitoyable spectacle.
Celui donné par le président de Région qui, mentant en bégayant, a tenté de faire accroire que j’aurais voté une délibération visant à mettre gratuitement des terrains régionaux à la disposition de certains agriculteurs.

Je rappelle qu’aucun dossier de ce type n’a été présenté en Commission Permanente le 10 décembre 2013, alors que le Règlement intérieur de la Région l’exige !

Je défie quiconque de prouver le contraire !

Faut-il imaginer qu’un rapport « secret » aurait été rédigé depuis sur cette affaire ?

Comment peut-on supposer que j’ai voté une « décision » que je n’ai cessé de dénoncer sitôt que j’en ai eu connaissance, c’est à dire bien longtemps après que la 1ère vice-présidente l’ait, en absence du président, rédigée puis la lui ait fait signer.

Le président de région a déclaré à la télévision qu’il a « immédiatement » annulé ses « délibérations» !
En réalité, sa prétendue « délibération », portant annulation des précédentes mises en cause, n’est intervenue que 9 mois plus tard, c’est à dire après ma dénonciation de faux en écriture publique.
Cette prétendue annulation s’est faite, elle-même, dans des conditions qui violent, une fois de plus, le Règlement intérieur, car il n’y a pas eu de rapport écrit remis aux élus expliquant les motifs de cette annulation.

Sur le fond de cette affaire, à savoir la mise à disposition de terrains régionaux à titre gratuit à certains agriculteurs, cela ne nous paraît pas fondé, car depuis la création de la « Banque de terre agricole régionale», les parcelles sont louées aux agriculteurs à des prix fixés par la Collectivité.

Cette pratique remonte depuis la mandature de Camille DARSIERES, elle a été amplifiée par Alfred MARIE-JEANNE.

Le président de la Commission Agriculture et Élevage de la Région le sait parfaitement puisqu’il est fait partie des agriculteurs qui en bénéficient.

En définitive, on peut se demander si en mettant des terrains régionaux gratuitement à la disposition de certains agriculteurs, le président de Région et sa 1ère vice-présidente ne commettent pas un délit de favoritisme ?

Dans ce cas, peuvent-ils continuer à gérer les affaires martiniquaises et prochainement celles de la Collectivité Territoriale de Martinique ?

Le 1er octobre 2014,

Daniel MARIE-SAINTE
Vice-Président de Région
Chef du groupe des élus patriotes martiniquais et sympathisants

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer