Après Zozor, Pulvar la désinformation maçonnique ne fait pas dans l’anodin

Le bras de fer entre le député Jean-Philippe Nilor et Alfred Marie-Jeanne le président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de #Martinique démontre que la mainmise de la franc-maçonnerie sur les médias locaux est une limpide évidence. Suite à la friction verbale entre les deux hommes, deux journalistes ont relaté avec le même rédacteur en chef :. une version qui doit discréditer le leader du MIM. Mais tous ces gens sont tellement habiles que le mélange de pinceaux était inévitable. Dans l’article made in RFO, un certain F.Scaron se retrouve propulsé comme étant un militant auteur d’une lettre ouverte. Seul hic, FS n’as pas envie d’être le mouton sacrifié. Il tire son canot et envoie un mot à Joseph Nodin responsable de Rfo on web. Sa requête est clair…sé pa mwa..pa mété non mwen adan bagay zot la …du coup…son nom disparaît. Miracle.
La pauvre lettre ouverte se retrouve orpheline.
Christine Lerandy ou Aurélie Nella habituées auraient pu assumer le rôle de porteuse de chapeau. Mais elles n’ont pu se départager malgré la photo finish. Du coup, le nom de Scaron disparaît mais pas les captures d’écran.
La désinformation a encore frappé. Ça manque de crédibilité mais les auditeurs de Rfo et RCI sont des cons et puis c’est carnaval. Et puis…sérieux ils sont cons. Ils avalent tout. Tout je vous dis. Sérieux…

20180131_025639
20180131_025556
20180131_025454

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer