Au nom de la Roze…Lurel veut Rigoulet de la Martinique

Le préfet Fabrice RIGOULET-ROZE est-il en Martinique, la terre aimée de Césaire, le jouet sombre au carnaval de Victorin Lurel ? C’est une bonne question.  Bon sang mais c’est bien sûr. Le doute m’habite et je ne suis plus le seul. MAIS

Comment expliquer que l’ex Directeur du cabinet du ministre des outre-mer, Victorin Lurel (mai 2011- mars 2014) puis de George Pau-Langevin (avril 2014) se retrouve, comme par hasard…Préfet de la Martinique le …31 juillet 2014 ? 

Pour tenter de répondre à cette question gênante, nous avons eu accès à un scénario empreint de fiction. Le résultat est étonnant. Silence on tourne.

…mars 2014, un an après sa bourde made in Caracas, Victorin Lurel fragile de la carcasse se casse bien malgré lui comme un piètre Houdini de la rue Oudinot. Taux de sucre. La case retour s’appelle Guadeloupe. Dans sa chaloupe, Toto sait très tôt qu’il doit assurer ses arrières. Le mixe guadeloupéen est assuré par une guadeloupéenne. Ouf. Aussi, l’ex futur président de Région ne déménage pas totalement. Son réseau, ce que certains ORL appellent le RL est en place. Il a encore des oreilles et des yeux dans le ministère. Sans commentaire mais comment taire ? Il revient aux Antilles…et le « hasard »veut que son directeur de cabinet soit le prochain préfet nommé en Martinique. Chodo. C’est vraiment un coup de bol …chez Vic…torin. Une aubaine. Une chance. Une opportunité. Une ruse utérine. Au golf, on appelle ça un coup de put. Surtout pour ceux qui reçoivent la balle dans le trou. Vas-y Toto c’est bon…vas-y Toto c’est bon bon bon…

  
Plus sérieusement …Fabrice RIGOULET-ROZE est le préfet de Martinique. Préfet…prêt fabriqué.Mais…quand l’ancien ministre mangeur de bokits s’adresse à lui, il ne parle au préfet de Martinique. NON. il parle surtout à son ex directeur de cabinet celui à qui il donnait des ordres et des directives entre tu et vous. Il parle à ce qu’on pourrait appeler un jeune boy. Et c’est là la merde…pour les martiniquais. Une seule chose est sûre, quand VL pense à la Martinique, il voit la vie en Roze. Et ça le fait Rigoulet. 

-Eh oui…et si Fabrice était le cheval de Troie en Martinique ? Et si on s’y mettait ? 

Le 31 juillet 2015 ça fera un an que le sieur est en place. 

Qu’a t-il fait de bon dans l’île ? 

Comment a t-il géré la situation ? 

Dans quel état est la représentation de l’Etat dans cette île que ses élus ADAPEI appellent PAYS…?

Les nombreuses crises…sargasses, le cas du Cosette…incendie de Céron…les grèves…notamment celle de la fourriere…le Ceregmia…oh mon dieu…

le gênant Ceregmia…sûrement le principale dossier de sa glaire mission…le grand port ce panier à crabes déguisé en nasse…le gouverneur de la Roze est le vert ver dans le fruit. Revers. 

Et puis. Comme dit Francois Hollande « La Martinique avance ». Et comme dit mon neveu…qui n’a pas des valises sous les yeux … »Le travail c’est ma drogue. » Si sans mis leurre haut. 

Clap de fin. « Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer