Banque : c’est le bon moment pour changer de crèmerie

20121205-132229.jpg

En Martinique, à part convertir des chèques, les banques ne servent pas à grand chose. Frileuses, elles ont une implication dans le développement économique de l’île qui frisent le ridicule. Quand un particulier envisage de faire un crédit, le parcours du combattant qu’on lui impose n’a rien à envier à un Iron Man à Hawaï. Même contacter son responsable de compte peut devenir une pente existentielle . La solution…menacer de quitter cette banque. Exprime le désir d’aller se faire voir ailleurs. Cette fin d’année est le moment rêvé pour faire jouer la concurrence. N’ayez pas peur de franchir le pas. Votre argent ne doit plus faire le bonheur…des autres.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer