Bernard Cazeneuve : »Guyane to ka révé »

Deschamps
Ce lundi 3 avril 2017, Bernard #Cazeneuve a rejeté, la demande qu’il juge « irréaliste » des meneurs du mouvement social en #Guyane de porter à 2,5 milliards d’euros le plan d’urgence du gouvernement. Néanmoins, le premier ministre français soucieux de voir le bout du tunnel, appelle à « renouer les fils du dialogue » après l’échec des négociations qui a vu Matthias Felk, le ministre de l’intérieur puis Ericka Bareigts quitter l’île d’Emmanuel Macron comme deux concombres san grenn. Au coeur de ce bras de fer néo colonial…ça sent fort le nou bon ké sa graduel.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer