Bondamanjak demande pardon à la Martinique et à Jean-Marc Pulvar.

Oui…pardon car hier dans un article signifiant un détournement de fonds publics à la Mission Locale du Sud la rédaction de #bondamanjak s’est trompée. Pardon à la #martinique ça il est regrettable de se tromper dans un tel dossier. Pardon à Jean-Marc Pulvar le plus grand journaliste de l’île. Oui nous avons déshonoré ce métier dont il est la figure de proue. Pardon aussi aux élus-es de la CTM car nous avons faussé le temps qu’ils et elles ont consacré à la lecture du procès-verbal du Conseil d’Administration du 15 mai 2018 de la MILSUD.

Nous avions annoncé la somme de 8000€. Ce n’est pas ça du tout. C’est…14 000 €. Pardon pour avoir minoré le délit. On ne va plus recommencer. Nous ne sommes pas dans une République bananière.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer