Brigitte Bardot digne descendante de Colbert le père du Code Noir humilie les habitants de l’île de La Réunion

« Oté !!! » comme le dirait Jérémy Edouard entre deux bouchées de rougail saucisse. Kisa ka alé la a ?

Dans une lettre ouverte adressée au préfet de l’île de La Réunion, la française de souche, Brigitte Bardot, défenseuse de la cause animale, dénonce la maltraitance animale qui serait pratiquée dans cette île où la population se considère plus français que les français.

 « Je suis débordée, envahie par des lettres dénonçant la barbarie que les Réunionnais exercent sur les animaux ».

Extraits  de ce courrier  qui fera date dans l’histoire de ce territoire où les blancs sont reçus comme des Dieux.

« Cette île qu’ils appellent « l’île du diable  » est la seule parmi tous les départements et territoires d’outre-mer français qui continue à se conduire aussi sauvagement avec les animaux » 

 « Les autochtones ont gardé leurs gênes de sauvages, mais les lois françaises sont faites pour être respectées et c’est votre fonction de les mettre en applications ».

« Des réminiscences de cannibalisme »

Elle dénonce « la cruauté envers les animaux, le manque de soin, l’errance animale », elle fustige le préfet …  » vous autorisez les fêtes indiennes Tamoul avec décapitations de chèvres et boucs en offrandes à leurs Dieux et dont les abats jetés à la mer attirent les requins… d’où les attaques ! » Et d’ajouter : « tout ça a des réminiscences de cannibalisme des siècles passés et devraient être interdites ».

Une population dégénérée

« j’ai honte de cette île, de la sauvagerie qui y règne encore, des risques que prennent les êtres humains qui tentent au péril de leurs vies de sauver des chiens, des chats pris pour cible par une population dégénérée encore imprégnée des coutumes ancestrales, des traditions barbares qui sont leurs souches ».

Elle demande au préfet de « faire preuve de courage » et de « rendre à cette île démoniaque un peu de l’humanité qu’elle a perdue ».
Et pendant ce temps là en #France le pays des droits de l’homme qui a déclaré l’#esclavage crime contre l’humanité et supprimé le mot #RACE de la constitution, #Colbert le père du #Codenoir a encore 1 statue devant l’ #AssembléeNationale et ça ne dérange personne. Surtout pas Brigitte Bardot. Nom d’un CHIEN…

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer