Canada : des chaises électriques pour punir les enfants amérindiens… WTF !

pensionnat autochtone canada

Pensionnat autochtone en Alberta


On continue à en apprendre de belles sur le doux Canada.
Sous couvert de nonchalance, le pays cache un génocide cruel des premières nations.
Et ce massacre continue encore aujourd’hui : 3000 femmes et filles amérindiennes sont portées disparues, sans qu’aucune enquête sérieuse n’ait jamais été ouverte.
On apprend maintenant que dans les terribles « pensionnats autochtones », sortes de camp de concentration pour tous les enfants amérindiens, il y avait des… chaises électriques.
WTF.
Dans quelle école avez-vous vu des chaises électriques ???
Punition ignoble, réservée aux écoles indiennes ?…
Oh ! Canada…
Ces très jeunes enfants ont donc été violés par les « bons pères », violentées par les « bonnes soeurs », puni à la chaise électrique, séparés à jamais de leur famille, enfermés, a-culturés, en un mot détruits.
La repentance du gouvernement actuel masque mal le malaise. Trudeau et ses chaussettes de noël ne peut pas suffire à régler cette dette morale.
Ces satanés indiens sont encore là, blessés mais pas morts. Et ils parlent. Ils chantent. Ils dansent en regardant le monde moderne partir en vrille.
Ils rient des gens ambitieux, stressés à mort, esclaves à crédit, qui courent comme des souris pour rembourser les dettes…
Et si les Amérindiens avaient raison ?

En savoir plus

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer