Ce n’est pas Moix c’est lui

 » Je suis un Noir, je suis le dissemblable de l’homme, le boulet qu’il traîne à ses pieds comme l’héritage de son passé simiesque.  » 

Dixit l’écrivain français Yann Moix. Sans commentaire mais comment taire ?

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer