Ce que nos ancêtres lèguent aux lois

Screenshot_2016-03-19-12-11-09-1
Le 19 mars 1946, la loi de la départementalisation a fait de ces gens des français sur le papier avec les droits qui vont avec. 70 ans après, le malaise est gravé dans l’ADN, quand on entend le vendredi 18 mars 2016 dans la salle Félix Eboué du Ministère des Outre-mer, un député de Martinique déclarer « Je ne suis pas ultramarin » (Serge #Letchimy) et un autre de l’île de La Réunion (Jean-Jacques Vlody) confirmer le trouble avec un presque drôle « Je suis fatigué d’être un ultramarin ».

Eh oui, la supercherie fait dans un pathétique schizophrénique. Et en sus on aime ça. Pourvu que ça dure.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer