#Ceregmia…une troublante affaire bi-valve qui sent la vulve

20140519-230154-82914000.jpg
Ce 19 mai 2014, à l’orée du 22, est un jour historique en #Martinique. Voilà des semaines que le site #Bondamanjak appuie sur le furoncle nommé #Ceregmia.

Mais ce pus qui pue avait du mal à gicler.

Hier encore, on recevait des mails sympathiques quasiment déguisés en menaces du genre « Gilles ne te laisse pas manipuler… tu te discrédites« . Ce jour, puisque cette affaire CEREGMIA qui ébranle l’université Antilles-Guyane est une embrouille bi-valve, on a droit à une belle face de la lune.

Le site #Mediapart donne une nouvelle gifle aux journalistes locaux incapables de faire la moindre investigation, la moindre enquête… tellement ils sont à je et à tu sans gènes avec les politiques indigènes.

Le dossier CEREGMIA publié sur mediapart.fr est conséquent. Il s’intitule « Université Antilles-Guyane : les fonds européens ont été siphonnés à grande échelle ». Il faut 8 pages pour raconter ce migan visqueux qui fait dans le vice et sûrement dans la queue. On ne va pas se mêler. Rendez-vous sur Mediapart car eux au moins ont eux les couilles.

Vous me direz à chacun sa gouvernance avec ou sans ingénierie. Mais à Bondamanjak on peut juste vous dire que dans pas longtemps… on va se marrer. Pas tout le monde… c’est sûr… mais c’est ça aussi la démocratie participative.
20140519-224821-82101227.jpg

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer