CGTM Produits Pétroliers : « les gérants exigent que le préfet augmente les prix des carburants pour que ce soit encore une fois toute la population qui paie à leur place »

Communiqué CGTM Produits Pétroliers
CRÉDI FINI! PAYÉ LA MIN’M ! Lors de l’accord signé le 19 août 2009, les gérants de stations-service de #Martinique ont acté qu’ils devraient négocier des arriérés de salaires allant de février 2004 à février 2009 à cause d’une convention collective nationale qu’ils n’appliquaient pas depuis … juillet 1990. Ce n’est que le 19 avril 2013 qu’ils se sont enfin mis d’accord avec les syndicats sur les modalités de calcul des rappels de salaires dus.
A partir de juillet 2013, ils ont commencé à communiquer aux salariés les montants qu’ils estiment devoir. Mais ils ont refusé de payer ces salaires avec la paie de juillet. Or, depuis le 1er juillet 2013, ils ont l’argent pour le faire après l’accord signé le 13 juin 2013 avec le préfet à la fin de leur journée de grève.
Mais les gérants exigent que le préfet augmente les prix des carburants pour que ce soit encore une fois toute la population qui paie à leur place.

CE N’EST PAS JUSTE!
Après notre mobilisation du 16 août 2013, certains gérants se sont engagés à payer les arriérés avec la paie d’août 2013. Mais leur syndicat persiste à parler d’«une avance ou acompte sur la paie du mois d’Août selon les capacités de chaque station ». • • • •

CE N’EST PAS UNE AVANCE QUE NOUS DEMANDONS . CE N’EST PAS UN ACOMPTE QUE NOUS SOLLICITONS. CE N’EST PAS UN PRÊT QUE LES GÉRANTS DOIVENT NOUS FAIRE. C’EST NOTRE ARGENT, NOTRE SALAIRE, QU’ILS ONT GARDÉS PENDANT DES ANNÉES ET QU’ILS NE VEULENT PAS NOUS VERSER. Les gérants ont les moyens de payer.
ALORS QU’ILS PAYENT! PAYÉ LA MIN’M!

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer