CHANTIER DU CHUM : PRATIQUES INADMISSIBLES DANS LE BTP !

IMG_7257-0.JPG

Par Daniel Marie-Sainte.
Dans un pays ravagé par le #chômage où les travailleurs sont pourtant formés, il est inadmissible que des entreprises fassent venir des ouvriers du bâtiment des Pays de l’Europe de l’Est.

Cette pratique avait été dénoncée par les organisations syndicales, lors de la construction de la Tour de la Pointe Simon puis de la construction de la nouvelle centrale électrique de Bellefontaine.

Les syndicats indiquaient qu’il y avait sur place, en #Martinique, des ouvriers parfaitement capables de réaliser les travaux concernés.

Cette pratique a été, maintes fois, dénoncée par les élus martiniquais, notamment par le député Jean-Philippe #NILOR.
En effet Le député patriote martiniquais, lors d’une intervention devant l’Assemblée Nationale française, le 31 juillet 2012, avait fermement interpellé le Gouvernement sur l’utilisation des travailleurs bulgares, souvent mal payés, par les entreprises multinationales sur le chantier de la centrale électrique de l’EDF de Bellefontaine.

Aujourd’hui, les responsables syndicaux nous apprennent que des entreprises multinationales implantées en Martinique, ont recours à des sous-traitants qui se livrent à ces pratiques inadmissibles.

Nous apprenons, en effet, que sur le chantier de construction du nouveau « Plateau technique du CHUM (Centre hospitalier Universitaire de Martinique), dont le principal mandataire est une filiale de la multinationale #VINCI, des entreprises sous-traitantes font venir des travailleurs polonais pour réaliser de travaux de maçonnerie !

Cette opération est un chantier exceptionnel de #BTP qui représente 110 M€ de travaux.

Elle est financée par fonds publics dont ceux du Conseil Régional.

Beaucoup de travailleurs martiniquais qui y sont affectés ne bénéficient que de contrats précaires d’intérimaires et ne comprennent que l’on puisse faire venir des travailleurs polonais pour poser des briques en Martinique, tout en laissant dans les fichiers de Pole Emploi les chômeurs martiniquais qualifiés du Bâtiment !

Au nom de ces travailleurs, je tiens à dénoncer cette pratique inadmissible.

Le 7 août 2014

Daniel MARIE-SAINTE
Vice-président de Région Martinique
Chef de file des élus Patriotes Martiniquais et Sympathisants

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer