#Chikunguya en #Martinique : la gouvernance manque d’ingénierie, le moustique affine sa tactique

IMG_7749.JPG
Déjà 9 mois que ça dure ce n’est plus une épidémie c’est un pichon …je vous en prie…prions.
Malgré la très – trop médiatique journée contre le #moustique organisée le 8 août dernier, le nombre estimé de cas cliniquement évocateurs de Chikungunya vus en consultation en médecine de ville en #Martinique est en hausse de 29%, avec 1980 cas en semaine 2014-34 contre 1540 en semaine 2014- 33.
Une tendance similaire est observée au niveau du nombre de visites à domicile réalisées par SOS Médecins. Après 7 semaines consécutives de baisse, on assiste à une nouvelle augmentation du nombre de cas. Au total, 59 440 cas estimés de chikungunya ont été vus en consultation par des médecins généralistes depuis décembre 2013 et 19 décès indirectement liés à l’infection ont été enregistrés parmi les patients hospitalisés avec une confirmation biologique.
Répartition spatiale des cas : Les communes qui enregistrent les incidences les plus élevées sont dans le Nord Caraïbe, Le Carbet, Saint-Pierre, Case-Pilote et le Prêcheur, dans le Centre, Saint- Joseph, Ducos et Schœlcher et au Sud de l’île, Rivière-Pilote.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer