Comité Martiniquais du Tourisme…tout va bien…mais…

Karine Mousseau et son équipe ont présenté récemment leur bilan à mi mandat. Ça va quoi les chiffres sont…rassurants même si on mange toujours autant de riz importé dans les restaurants en #Martinique. Le Tourisme ici se porte bien même si on peut faire. Beaucoup mieux. Seul hic, le Comité Martiniquais du Tourisme n’a toujours pas de directeur…de directrice. Joëlle Désir est partie de son propre chef il y a trois mois.

Et ce remplacement est l’objet d’une joute en toile de jute qui rajoute du fiel entre la présidente du CMT et les membres niloristes du Conseil d’administration. Notamment Louise Telle, une élue qui se dit « psychologue ». Nous sommes d’ailleurs en train de faire des recherches sur son parcours de santé universitaire.

Aussi, le recrutement a été chaud. Une centaine de candidats-es. En finale, on retrouve un homme et une femme. Le choix de Karine Mousseau qui restera dans l’histoire de la télévision locale, comme la dernière invitée du JT de Serge Bilé, se porterait sur le sieur, les niloristes préfèrant la femme.

Mais c’est Alfred Marie-Jeanne qui donnera le point bonus comme Cristina Cordula. En attendant, les bólòfiens cherchent une rime en us. À suivre.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer