Comment tuer le poussin dans l’œuf au cœur d’une magouille qui ne manque pas d’ingénierie

image

AFFAIRE DES COUVOIRS DU SAINT-ESPRIT:
(TROIS CENT MILLE EUROS (hors terrain) de la Région en jeu !

Le journal France-Antilles du mercredi 12 août 2015 dévoile enfin une affaire qui frise le scandale sous les titres : « La filière volaille se casse les ailes » (en couverture) et « Un couvoir qui pond de la rancœur » (en page 4).
Jusqu’ici, nous avions été les seuls à en parler…
Nous avions été informés de cette affaire par des travailleurs syndiqués à l’UGTM et par des éleveurs de poules du Lamentin, indignés de ce que le président de leur coopérative SCAM, affiliée à MADIVIAL, avait décidé de boycotter le couvoir, construit en 2004 au quartier Peter Maillet au Saint-Esprit.
Ce boycott, qui a consisté à importer des poussins par avion plutôt que s’approvisionner sur place, a généré des impayés dans les caisses de l’entreprise, responsable du couvoir, au point de provoquer sa fermeture et le licenciement de ses salariés !
Ce couvoir qui avait bénéficié, à l’époque, d’une aide régionale, avait une capacité suffisante pour fournir en poussins la totalité des producteurs avicoles de #Martinique.
Si on se réfère à la déclaration faite par José MAURICE, président de la commission Agriculture et élevage du Conseil régional et publiée dans le journal France-Antilles du 12 août 2015, il s’agirait d’un « problème d’hommes »!
Ce constat aurait suffi à convaincre le président de la Région et les élus de la majorité régionale de soutenir la construction d’un nouveau couvoir dans la même commune du Saint-Esprit au bénéfice du président de la SCAM-MADIVIAL !
Nous avions découvert cette affaire,le 18 décembre 2013, tout à fait par hasard, sur le blog officiel de Serge LETCHIMY:
(http://www.serge-letchimy.fr/2013/12/18/filiere-volaille-pose-de-la-premiere-pierre-du-couvoir-de-bontemps-lacour/).
Poursuivant nos investigations, nous avions trouvé sur le site internet du Conseil régional (http://www.region-martinique.mq ), une fausse délibération attribuée à la Commission Permanente du 10 décembre 2013 alors présidée par Catherine CONCONNE, 1ère vice-présidente, par laquelle, je cite :
« Le Conseil régional accorde la mise à disposition à titre gratuit et la conclusion d’un bail à construction pour une durée de vingt cinq ans d’une partie du terrain régional situé sur la commune du Saint-Esprit au lieu-dit Bontemps Lacour, à la société coopérative avicole de la Martinique (SCAM) pour la construction d’une unité d’accouvage.» (Fin de citations).
La SCAM qui est l’une des coopératives constituant MADIVIAL, est présidée par le président de MADIVIAL !
Le hic, c’est que cette question n’a jamais été inscrite à l’ordre du jour ni débattue lors de la Commission Permanente du 10 décembre 2013 sous la présidence de Catherine CONCONNE !
De surcroit, la question de la cession de terrain à la SCAM n’avait pas fait l’objet d’avis de la commission sectorielle agriculture et élevage ainsi que l’impose les dispositions réglementaires de la collectivité régionale.
J’ai, d’ailleurs publiquement ,dénoncé ce faux en écritures publiques dans un communiqué publié en septembre 2014.
Cela m’a valu une « volée de bois vert » de la part de Serge #LETCHIMY à qui j’ai immédiatement répondu, par deuxième communiqué, le 1er octobre 2014, j’en cite un extrait :
« Le communiqué du président, qui cite mon nom à quatre reprises ( !), est bourré de contradictions :
Il prétend que des dossiers ont été présentés en séance de la CP: c’est faux !
Il prétend que j’aurais même voté pour l’étude de ces dossiers : c’est incroyable !
Le président n’en sait rien car il était absent de la CP du 10 décembre 2013 !
Il prétend que les délibérations ne sont pas fausses pourtant il déclare les annuler !
Aucun rapport expliquant les raisons de ces « annulation » ne nous a été adressé à l’occasion de la Commission Permanente du 16 septembre 2014 comme le veulent les règles qui régissent cette institution !
Je le mets au défi de prouver ce qu’il avance dans son communiqué.
C’est à croire que sa 1ère vice-présidente, empressée d’aider son ami qui préside la quasi totalité des coopératives agricoles à qui elle prétend attribuer gratuitement les terrains régionaux, aura induit le président en erreur !

Sachez, en conclusion, que si j’ai eu à m’intéresser à cette affaire c’est que j’ai été alerté par des syndicalistes de l’UGTM et aviculteurs martiniquais, scandalisés par ces faveurs qui sont faites à ceux-là mêmes qui sont à l’origine de la fermeture d’une première couveuse, subventionnée à l’époque par le Conseil Régional et construite, elle aussi, au Saint-Esprit !
Cette précédente couveuse a dû fermer ses portes à cause d’un boycott organisé par les mêmes personnes que la 1ère Vice-présidente met tant de zèle à vouloir favoriser sans respecter aucunes règles !
J’ai eu à en informer le président du Conseil Régional en Commission Permanente du sort qui a été réservé à cette première couveuse !
Qu’il ne vienne pas prétendre, aujourd’hui, que je m’oppose à l’aide aux agriculteurs !
Je m’oppose aux magouilles et aux combines ! » (Fin de citations)
Signé : DMS
Plus curieux encore :
J’ai relevé dans le journal France-Antilles du 12 août 2015 que José MAURICE, le président de la commission Agriculture prétend que le Conseil Régional n’a pas participé au financement du couvoir de MADIVIAL!
C’est exactement le contraire qui est dit sur le blog de Serge LETCHIMY auquel le lecteur peut aisément se référer (http://www.serge-letchimy.fr/2013/12/18/filiere-volaille-pose-de-la-premiere-pierre-du-couvoir-de-bontemps-lacour/) :
On y apprend en effet que la participation de la Région s’élève à TROIS CENT MILLE EUROS (300.000 € hors terrain) !
En tout cas, nous avons pu constaté sur les réseaux sociaux animés par les représentants de la liste EPMN que le président de MADIVIAL était devenu un zélé agent électoral de Serge LETCHIMY.
En effet on pouvait lire sur Facebook, en juillet 2015, une de ses déclarations faites lors d’une réunion électorale au Lorrain: :
« Tous avec Serge Letchimy pour les élections  » Collectivite Unique  »
Lorrain 13h03
« Grâce à la région nous avons réorganisé la filière élevage. Investissement et formation nous ont fait beaucoup progresser. L’humilité avec laquelle nous reçoit le président et ses collaborateurs nous met en confiance.
Déclaration d’Ange MILLIA président MADIVIAL » (Fin de citations)
Si cette façon de mener la politique agricole de Serge LETCHIMY n’est pas du « clientélisme électorale », dites-moi ce que c’est ?

Le 12 août 2015
Daniel MARIE-SAINTE

*le titre est de la rédaction de #Bondamanjak

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer