COMMUNIQUE DU GRAND PORT MARITIME DE LA #MARTINIQUE

…La grève sur le port s’aggrave…et comme on dit en créole…sa grav.

Le mouvement docker, et les négociations engagées entre le personnel, leur employeur, et les manutentionnaires provoquent depuis plus d’un mois des dysfonctionnements graves altérant le service que nous devons rendre aux clients et usagers du port de Fort-de-France. Ciblant initialement les importations de véhicules, le mouvement s’est étendu hier samedi 15 novembre puisqu’un navire vraquier n’a pu terminer son déchargement de maïs et aujourd’hui, dimanche 16 novembre, un navire à conteneurs, l’Asian Sun de la ligne Guyanas a été contraint de quitter le port de Fort-de-France et de partir pour Port-of-Spain, sans avoir pu charger et décharger ses marchandises.
Cette somme de dysfonctionnements crée une situation grave pour le port de Fort- de-France et donc pour la Martinique. Depuis plusieurs années, l’ensemble de la communauté portuaire s’est attachée par des efforts constants à reconquérir la confiance de ses clients, à inscrire le port de la Martinique dans une dynamique de performance tant au plan de l’activité de croisière que des échanges commerciaux. Ces résultats ont été reconnus à un niveau international. Malheureusement, les conflits en cours sont en train de les réduire à néant.
En conséquence la Direction du Grand Port Maritime engage fortement les parties en cause dans le conflit actuel à renouer d’urgence le dialogue social afin de retrouver au plus vite un fonctionnement normal du port.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer