CONSEIL REGIONAL GUADELOUPE : LE SENS PERDU DE L’ART ET DE L’HISTOIRE.

 Un peintre révisionniste au Conseil Régional : Alors que toute commande publique devrait être pédagogique et exemplaire, la commande des sept panneaux peints de l’hémicycle du Conseil Régional apparaît comme une énorme bévue allant à l’encontre des intérêts moraux des citoyens de ce pays. En effet, leur auteur s’est distingué par la réalisation d’une série de peintures révisionnistes. Ces panneaux sont liés à un ensemble de 67 tableaux exposés en 1998 au centre Rémy Nainsouta, à Pointe-à-Pitre. Une exposition intitulée Mémorielles 3 (comble de l’ironie) qui eut lieu lors du 150ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage. Loin des mots de Césaire : « car une mer de douleurs n’est pas un proscenium, car un homme qui crie n’est pas un ours qui danse? », l’exposition offrait en spectacle l’image doudouiste et dégradante des hommes (et singulièrement des femmes) de ce pays. Ces peintures et les nombreux (et médiocres) commentaires qui les accompagnaient trahissent nos valeurs morales les plus fondamentales. Ils entachent notre dignité, souillent notre mémoire collective, et se situent aux antipodes de toutes les tentatives de réappropriation de notre mémoire. Deux présidents de Région successifs : Lucette Michaux-Chevry en 2002 (la commande a été passée sous sa présidence) et Victorin Lurel en 2004, leaders de formations politiques opposées, ont été tour à tour interpellés concernant le problème posé par ces tableaux dans un tel contexte, et du fait qu’il était nécessaire de reconsidérer leur présence (anodine en apparence) dans l’institution. A ce jour, aucun d’eux n’a donné réponse. Une institution publique peut-elle exposer ces tableaux ? Des tableaux ainsi entachés peuvent-ils demeurer dans l’hémicycle de la première institution publique de la Guadeloupe ? La question mérite d’être posée. De mon point de vue, prolonger leur séjour dans un tel lieu serait une insulte aux valeurs de la république et un camouflet aux lois antiracistes votées par la France ! L’éloge de 80 personnalités (même celles dont la notoriété dépasse nos frontières) suffirait-t-il pour imposer dans la plus importante institution publique de ce pays une mauvaise peinture de style pompier affichant une idéologie nocive ? Notons que certains des signataires, qui maintiennent un silence discret autour de ces tableaux, sont en poste dans les collectivités régionale et départementale, et parfois aux affaires culturelles ! Une situation qui ne facilite ni le débat démocratique, ni l’application des règles de transparence dans la gestion de la commande publique. Pour éviter de tels non-sens lors d?acquisitions aussi sensibles que coûteuses, il faudrait de toute évidence mettre en place une politique d?achat plus rigoureuse, menée avec le concours de spécialistes. Enfin, nous voulons croire que la question qui se pose aujourd’hui n’est pas de savoir si les 7 panneaux seront enlevés de l’hémicycle du Conseil Régional, mais plutôt quand ils le seront et qui en aura l?intelligence, retrouvant ainsi le sens perdu de l’art et de l’histoire. Cela permettrait à la Région de sortir de « l’impasse des arts », une voie sans issue où s’enlise la politique culturelle et artistique de la Guadeloupe inscrite pour l’heure dans une logique délétère. P-à-P, septembre 2004, Jocelyn Valton Critique d’art, AICA « ? Mais qu’est-ce que cela a à voir avec l’art ? Justement, cela fait que de nombreux peintres et écrivains, en un mot presque tous ceux qu’on appelle des intellectuels, tolèrent toujours cet ordre sans prendre clairement position contre lui. Ici, où il s’agit de donner un bon coup de balai, ils restent cyniquement en marge. » George GROSZ La page 4 du catalogue de Mémorielles 3 reproduite ici, affichait la liste des 80 « personnalités sollicitées ». (Entre parenthèses, le nombre des contributions écrites.) Airola Lolita (3) Léogane Lucien (1) Plasticien Antuoro Pierre-Michel (3) Marie Isabelle (1) Bangou Michel (1) Politique Marton-Vila Michel (6) Basses Jacqueline (3) Mas Christian (1) Marchand d?art Bassin Michelle (2) Mercadal Jean-Pierre (4) Baudry Alain (4) Miraculeux-Bourgeois Marlène (3) Polit Bausivoir-Garcia Camélia (3 ) Morton-Nimar Jane (3) Bazaget Clodomir (2) Maire Nankin Joël (1) Plasticien Bégot Danielle (3) Historienne UAG Nasssief Joey (1) Bénito-Espinal Emmanuel (3) Nazaire Claude (4) Berrut Fred (3) Nedeljkovic Eddy (1) Journaliste Bracy Christian (3) Plasticien Pélussin Philippe Pépito (4) Brot Francis (1) Pépin Ernest (2) Ecrivain. Budon Christian (1) Petitjean-Roget Henri (3) Conservateur Caprice Alain (1) Péron Patrick (3) Cachemire-Thôle Jacqueline (3) Picard Jacqueline (2) Casimir-Jeanon René (3) Journaliste Pierre-Justin Gilles (3) Cauët Jacky (3) Pineau Gisèle (3) Ecrivain Chambon Cathy (3) Prompt Mireille (1) Cherdieu d?Alexis Félix (1) Proto Félix (3) Ex Président de Région Corbin Michel (3) Reinette Pierre (5) Dir. DASS ; politique Dancal Jacques (2) Rimbaud-Payen Nicole (3) Deglas Hector (2) Rippon Max (2) Poète Doquin Patrick et Marie-Laure (3) Rodes Félix (2) Avocat, historien Dracon France-Lise et Joseph (4) Singari R. (1) Duteil Alain (3) Journaliste Schmidt Nelly (1) Historienne CNRS Eraville Jean-Marie (3) Prof histoire Suttie Florence (3) Farah Antoine (1) Théodose Catherine (2) Farrugia Laurent (3) Ens. philosophie Touzeau Brigitte (1) Francius-Figuières Claudette (3) Politique Trival Monique (1) François Roger et Anne-Marie (2) Vespasien Eliane (3) Les collaborateurs de M. François (1) Vincent Max (3) Coopérat° Fr.- Caraïbe Gargar Daniel (3) Politique Yacou Alain (3) Universitaire UAG Gargar Michelle (3) Gatibelza-Philène Josiane (2) Universitaire Gombaud Saintonge Georges (3) Huyghues-Despointes Amédée (1) Joseph-Alexandre Solange (3) Kancel Aline (2) Lara Oruno Denis (1) Historien Léonidas Léonce et Alex Boudine (3) Loulemdo Edouard (3) Lainé Louis (1) Lafleur Gérard (1) Lator Gilbert (3)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer