Corinne Mencé-Caster veut sauver le soldat UA

20180222_132107

Le 13 mars 2018, le retour des petits malins du #Ceregmia est programmé par la « justice ». Ces :.chercheurs qui ont fait avancer la science en découvrant une molécule qui permet l’évaporation de plus de 10 000 000 € vont pouvoir revenir tranquillou au campus de Schoelcher au son ,🎵🎵🎶🎶🎸🎸de libéré délivré🎵🎵🎸🎸🎶🎶…
En attendant l’ex présidente Corinne Mencé- Caster sonne le tocsin dans un univers de plus en plus agnostique.

Chers amis,

Vous êtes, tout comme moi, des citoyens de notre pays Martinique, et aussi, par association, de notre île sœur, la Guadeloupe!
Au JT de Martinique 1ère d’hier soir, l’avocat de l’Université des Antilles a associé le retour éventuel des mis en cause du Ceregmia à de l’apaisement!
On veut donc apaiser en réintégrant des personnes qui sont soupçonnées d’avoir détourné plus de 10 millions d’euros à notre université, à notre jeunesse, et on parle d’objectivité!
Et on veut nous faire gober ça!
Dans quel pays du monde verrait-on l’avocat de la partie civile tenir un discours favorable à ceux qui ont spolié l’université que, lui, en tant qu’avocat, est payé pour défendre!
Nous ne pouvons pas laisser faire! Nous ne devons pas laisser faire!
Sinon comment pourrions-nous, après, regarder notre jeunesse en face, elle, qui a besoin de tout cet argent dérobé, pour faire des semestres d’études à l’étranger, des stages à l’international, pour bénéficier d’infrastructures numériques de qualité?

N’acceptons pas l’ignominie!

Publions sur les réseaux sociaux contre cette nouvelle violation de l’éthique et de nos valeurs citoyennes!

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer