CTM : En route vers un avenir au moins plus serein

La gestion de EPMN, ces 5 dernières années, va encore faire couler de l’encre et surtout parler car,  la dévastation de l’économie du pays du fait de choix pour le moins curieux, la décrépitude morale installée de par des comportements difficilement supportables au niveau de l’éthique et de la morale, …. les affaires, les insultes, …. toutes ces choses qui ont conduit à la sanction des urnes vont laisser des traces. Tout comme les souffrances enfouies, les humiliations endurées par les personnels, tant au Conseil Régional qu’au Conseil général ont laissé des blessures qui ne sont pas encore cicatrisées.

La guérison, ou du moins l’apaisement, viendra lorsque ceux qui ont semé le mal auront payé. C’est à ce prix que les personnels n’auront pas le sentiment qu’on leur a volé leur victoire.

Le pire ennemi de la nouvelle équipe serait de laisser l’amertume s’installer.

Ensuite, l’ennemi le plus difficile à maîtriser sera dans le choix des hommes, de ceux qui seront l’administration qui sera appelée à conduire et appliquer les politiques décidées par la Collectivité. Les enjeux sont VITAUX. Et dans cette nouvelle configuration institutionnelle, la CTM ; les élus qui la composent, les martiniquais, n’ont pas le droit de se tromper. Car les effets, les désagréments seront terribles.

Ne pas reproduire les erreurs de casting du Conseil général qui avaient conduit à la promotion à des postes d’encadrement, en guise de récompense, des amis politiques, les militants et des sympathisants voire des serviteurs des partis. La conséquence avait été de retrouver à des postes de responsabilités des centaines d’agents qui n’avaient pas la dimension, l’expérience et suffisamment de compétences pour assurer et assumer.

Ne pas reproduire le recrutement massif d’affiliés, d’affidés, de parentèles, tous ces importés d’Europe et d’ailleurs qui pour la plupart ne savaient plus vraiment ce qu’était être martiniquais en Martinique ou recrutés dans le privé et qui ignoraient totalement et dangereusement ce qu’est le Service Public et l’Intérêt Général.

Parce que l’enjeu n’est pas que l’alliance Yann/Alfred fonctionne, que le MIM et la Droite s’entendent. Les Martiniquais qui ont voté pour l’Alliance n’avaient et n’ont aucun doute dessus. Pour eux, il n’y a pas d’autre choix que ça fonctionne. Ce qui les préoccupe c’est que la CTM ait réellement les moyens humains, intellectuels, financiers, …pour faire avancer le pays.

Il est souhaitable que ceux qui aujourd’hui arrivent au pouvoir, fort de tout ce qu’ils ont dit, asséné, promis pendant la campagne et depuis leur victoire et face à l’IMMENSITE de la tâche qui les attend, s’appuient sur les bonnes personnes, qu’ils fassent les bons choix pour faire en sorte que la machine administrative recommence à fonctionner correctement. Pour faire que le pays réussisse à  sortir de la trace boueuse où il patauge depuis quelques années.

En route vers un avenir au moins plus serein.

Un internaute qui a enduré, trop longtemps

(reçu d’un internaute qui semble avoir pris goût à la chose…)

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer