Daniel Marie-Sainte…l’incontournable colonne vertébrale de la Martinique

Lundi 10 septembre 2018, j’entends maître Miroite interrogé par Maurice « Guillaume Telle » #Violton sur #Martinique La 1ere Radio…j’hérite, à l’insu de mon plein gré, d’une migraine à deux boules. Incompréhensible.

Ce matin en replay, j’écoute Daniel Marie-Sainte conseiller exécutif à la Collectivité Territoriale de Martinique reçu par Cédric Catan qui désormais fait sérieusement de l’ombre à l’obscur Jean-Marc #Pulvar.
L’élu assure, le journaliste connaît son sujet. Ce qui est rare à RCI.
L’échange est constructif et limpide alors qu’il aurait pu être insipide si le rédacteur en chef pilotin de la radio était à l’antenne.

Le sujet du jour est important pour l’île et
les auditeurs-trices sont symboliquement accrochés-es aux lèvres des deux hommes. On comprend mieux les choses.
Ce cher Cédric, (s’il le permet on ne sait jamais…) ta lè Dominique Legros di « Gilles Dégras qui dit du bien de quelqu’un…c’est qu’on l’a payé… » la joue fine pas comme Béatrice Van sa collègue…il parle du MIM le sujet fâcheux du moment.
DMS profite pour décapsuler le pian Nilor. Joli…et dire qu’il le défendait il n’y a pas si longtemps, voyant le romanticus et Aurélie Nella comme l’avenir du parti. 😜🤪🤪😆😅😄😃🤣😂😁.
Eh oui Daniel zyé’w fini pa ouvè…il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.
En attendant MERCI pour tes explications crédibles concernant le pont de châteauboeuf. Toi au moins tu es un vrai ingénieur contrairement à…SL. SL tu vois ce que je veux dire ? 😑

Pour écouter Catan/Marie-Sainte

https://www.rci.fm/emission/lundi-politique/4748474/375776/?ile=martinique&utm_source=site&utm_campaign=landing_page&utm_term=martinique

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer