Le député de Martinique Jean-Philippe Nilor est-il à l’orée d’un burn-out sévétianesque?

Screenshot_2016-04-27-20-56-12-1

Hier le député du sud de la #Martinique Jean-Philippe #Nilor est parti en sucette. En #France on appelle ça un dérapage. Lot. Sur l’un de ses nombreux comptes Facebook, (étonnante vision de la communication pour un politique) ce romantique qui ne va qu’au coeur, a revêtu son costume de kok jenga pour attaquer le blog privé #Bondamanjak en ces termes de petit frimeur lucéen : « Sa ki pa kontan… Toufé!!!
Que le prétendu piment qui est contre ça lève le doigt!!! »
Beaucoup, s’interrogent sur la cause de cette discorde étonnante. La raison est simple. Depuis quelques mois, j’enquête sur le #G20. Oui le fameux G20 qui a oeuvré pernicieusement avant et pendant la campagne pour l’élection de la Collectivité Territoriale de Martinique. Mais apparemment cela dérange Jean-Philippe Nilor. Reste à savoir pourquoi? Bonne question. A suivre.

gilles dégras

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer