DICK SEAT ON IT

"C'était le règne du disco, se souvient Jacob Desvarieux et la musique antillaise n'était pas joué dans les discothèques en raison de la pauvreté  du son des albums existants. Il fallait changer tout ça."

 Lu dans la brochure Saison Culturelle 2006/2007 éditée par la ville de Sarcelles en France. 

Sans commentaire but comment taire ?  

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer