Dimanche Gras 2016 à Fort-de-France

DSCN2426bmj

Ils ont inventé un bwabwa inodore et insipide. Un genre de purge quoi ! (photo2). Personne n’a compris ce que ça voulait dire, mais… Les gars ont fait leur boulot. C’est le bwabwa officiel. Trouver une effigie de Carnaval qui va être « acceptable », consensuelle et participer à une « amélioration *» de la société, c’est ça leur job. Alors, on ne va pas shooter sur eux…. lésé lavi-a woulé woulé’y !DSCN2588bmj

D’ailleurs, le Carnaval les néglige : il y avait 4 personnes derrière leur truc !

A côté de ce Vaval insignifiant, il faut le dire, il y a un bwabwa qui a captivé les spectateurs et les carnavaliers et qui a dû être photographié des milliers de fois. Précis, direct, tellement dans l’esprit de la tradition de ce qu’un bwava doit être et dans l’ambiance d’un Carnaval populaire et bon enfant. (photo1). « Man viré pou mwen pété tchou zot » signé Lilise.

Demain dans les rues de Fort-de-France. Déchiré !

* comme si le Carnaval était là pour participer à l’amélioration de la société…. fè mwen chié !

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer