Dossier AVCA : le deuxième crash

west-carbibean

Plus de 10 ans après cette terrible et monstrueuse catastrophe qui a vu la mort toucher 152 originaires de la #Martinique, le procureur de la République requiert un non-lieu et le procureur général propose d’organiser une audience pour enterrer définitivement le dossier dans une salle de spectacle : L’Atrium à Fort de France.
De nombreuses questions sans réponses à ce jour se posent :
-Pourquoi une telle lenteur dans l’instruction du dossier ?
-Pourquoi le procureur requiert-il un non-lieu ?
-Comment expliquer l’omerta autour de cette affaire et le silence éloquent des baveux qui étaient censés défendre la cause des 152 martiniquais ?
crash
Nous enquêtons sur ce scandale innommable et les premiers élément s dont nous disposons sont déjà effrayants !
Bondamanjak vous promet toute la lumière sur les différents épisodes qui éclairent d’un feu sidérant le jeu de bonneto (ou wè ou pa wè ) auquel ont participé tous les acteurs de ce mangé kochon judiciaire. Je n’aime pas qu’on se moque de nous, de nos morts, de nos frères et soeurs dans la peine, tous ceux qui auront d’une manière ou du autre participé à ce jeu sordide et morbide auront à en répondre. A suivre.

gilles dégras

Premier élément de réflexion : comment s’appelle le procureur de la République qui a pris une telle décision ?

4-crash-md82M160

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer