En colère Chantal Maignan et l’avion ne décollèrent pas ensemble pour une #Martinique nouvelle

IMG_3344.JPG

Dans le cadre des études de faisabilité du Centre des Cultures Caribéennes, qui sera construit en #Martinique, la conseillère régionale Chantal « Hair Star » #Maignan faisait partie d’une délégation qui doit visiter des musées au Canada et aux États-Unis.
Le 21 avril 2015, aéroport Aimé…ou ja sav… Chantal (si elle le permet) pimpante comme une championne de parapente arrive à l’enregistrement du vol Air Canada 953 du 21/04 15h09 à destination de Montréal!

En mode abroad, elle brode. Maître de conférence est sa référence. Passeport. Billet. Valises. Mové. La tè a paka poté y…normal…I believe I can fly musieu ti bay.
Le plan de vol s’obscurcit brusquement quand Chantal apprend qu’elle est en classe économique…autrement dit la bétaillère. Kisa …?
KISA KA ALÉ LA A ? L’élue attrape la berlue.
Je veux la classe affaires…y a rien à faire pour le défaire. 49,4 % de ses cheveux se dressent sur sa tête. Qu’entends je ? Qu’ouïe je ? La robertine en bonne yoleuse…monte sur ses bwa drésé…et là …mieux que Mérine …elle est Mesrine.
Mais le casse du siècle n’aura pas lieu. L’universitaire ne pourra que se taire. Mové.
Au cœur de la honte, la miss refuse de valider cet affront national. Et…refuse de prendre l’avion. Eh oui…après Franck Thodiard…Chantal Maignan…nos élus (es) sont pathétiques.
Au fait j’espère que ce récit restera entre nous. Merci de ne pas partager cet article. Promis ?

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer