En #Martinique le ridicule ne tue plus il fout juste les boules aux footballeuses

IMG_8245.JPG

« L’homme africain n’est pas rentré dans l’Histoire ». En sortant une phrase aussi conne, Nicolas #Sarkozy avait perdu une occasion de se taire. En disant ce jour que la #Martinique est à la rue, je ne prends aucun risque. En effet, tout le monde sur cette île parle de  » PAYS » pour désigner ce DFA (Département Français d’Amérique). Voilà en live la terrible humiliation que l’on offre ainsi aux sportifs de ce bout de terre. Du 15 au 26 octobre 2014, la Phase finale de la CONCACAF aura lieu aux USA.
L’équipe féminine de #football de la Martinique est sélectionnée. Cependant la Martinique (qui n’est pas un pays mais une île où pousse l’oignon Peyi) ne faisant pas partie de la #FIFA, elle ne peut se qualifier pour la Coupe du Monde de football féminin.
Et cerise sur le gâteux gâteau…Si l’équipe de la Martinique se place parmi les trois premiers de ce tournoi… c’est le quatrième qui sera qualifié directement pour la coupe du monde féminine 2015…
Au moment où le ridicule ne tue pas mais fout la honte…voilà comme pourrait le dire Serge #Letchimy…une #gouvernance qui manque sérieusement d’ingénierie. Lol.

Au fait. Je vous invite à apprécier la violence du texte en anglais. Excellent.
However, as Martinique is not a member of FIFA – since it is an overseas department of the French Republic – it is therefore not eligible to qualify. If Martinique is one of the top three teams, then the fourth placed team will qualify directly for the 2015 FIFA Women’s World Cup. If Martinique is one of the top four teams, then the fifth placed team will enter the CONCACAF–CONMEBOL play

IMG_8246.JPG

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer