Et 1 et 2 et 3 zéro, la France qualifiée pour le Brésil

Ils l’ont fait. Les enfants gâtés, les malélevés, les suffisants-arrogants, les bad-boys tatoués, les insupportables trop payés, les Knysna-boys honnis, les copains d’Anelka, le mauvais garçon,  les Evra, Benzema, Ribery, … Oui, Oui, Oui.

Depuis vendredi, ils en ont pris plein les dents. Déchirés sur les radios, malmenés dans les journaux, ridiculisés à la télé, crucifiés dans les discussions et conversations….

Alors que presque plus personne n’y croyait, ils ont qualifié l’équipe de France de Football pour le Mondial brésilien l’an prochain.

Ce soir, la France et ses Tropiques font la fête. C’est sûr, Deschamp aura sa statue. La joie emplit les cœurs. Alléluia.

Trois buts à zéro, après une défaite par deux buts à zéro,  une qualification au bout d’un match d’enfer. Du jamais vu en Europe.

Buteurs : Sakho et Benzema, ça sonne bien.

Brazil, aqui vamos nós !

 

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer