ETAT D’URGENCE…VERS UNE CONTINUITE TERRITORIALE ?

Coups de feu sur pompiers et policiers et voitures brûlées à Pointe-à-Pitre Plusieurs coups de feu ont été tirés mardi soir, sans faire de blessés, sur des pompiers et policiers qui intervenaient dans le quartier du Carénage à Pointe-à-Pitre où deux voitures avaient été incendiées et un barrage avait été érigé par des jeunes cagoulés, a-t-on appris mercredi. "C'était un guet-apens car ils ont mis le feu aux voitures et il y avait un barrage derrière", a indiqué le major Frantz Mévalet, qui commandait les sapeurs-pompiers intervenus sur place sous protection policière. Les pompiers ont "quitté les lieux" sans terminer leur mission, après avoir essuyé des coups de feu, a-t-il ajouté. Les policiers, "qui ont répliqué", ont également été la cible des "tireurs embusqués", selon le major. Les pompiers avaient été appelés pour un feu de poubelle mais la première patrouille de la brigade anti-criminalité arrivée sur place a découvert un véhicule en feu au milieu de la chaussée ainsi qu'"une dizaine d'individus porteurs de cagoules aspergeant d'essence un second véhicule", a-t-on précisé de source policière. Le groupe a pris la fuite à la vue des policiers, en tirant dans leur direction à plusieurs reprises et en les contraignant à riposter. Le quartier du Carénage, constitué d'un dédale de petites cases en bois délabrées, est l'objet d'un plan de résorption de l'habitat insalubre, qui marque le pas depuis plusieurs années. Il est considéré comme l'un des hauts lieux de Pointe-à-Pitre pour le commerce de détail de la drogue et la prostitution à bon marché, pratiquée principalement par des immigrés originaires de Saint-Domingue. Aucun incident n'avait été signalé en Guadeloupe depuis le début de la crise des banlieues en métropole. Source : AFP

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer