Etudiants Noirs, vaincre le syndrôme de l’imposteur (vidéo)

« J’ai pour toujours le syndrome de l’imposteur. Soit je suis invitée en tant que symbole, donc pas pour moi-même, mais parce que quelqu’un a besoin de cocher une case. Soit, je suis exceptionnelle, ce qui veut dire que j’ai dû laisser derrière moi ceux que j’aime. C’est le prix que moi et tant d’autres payons pour apprendre en étant noirs. »

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer