EUROPE…ARRETE TON MANEGE.

C'est décidé. Le 22…euh…le 28 mai prochain, je voterai "non" au référendum concernant la Constitution Européenne. Je dis "Non" à cette société à la con qu'on veut nous imposer. J'explique mon ire. Pire je vais être très franc avec tout le monde. Arrêtez ce manège qui va nous tourner en bourrique. Il y a trois heures, mon conseil m'appelle…et me narre une histoire tordue. Le Conseil Général organise ce week-end son grand prix hippique à l'Hippodrôme départemental de Carrère au Lamentin. Et depuis ce jour, sur cet aire, c'est la fête du cheval. Et c'est presque normal d'y trouver un "chouval bwa" un manège traditionnel qui tourne grâce à la force des bras de l'homme, pan fort de culture et d'imaginaire antillais. Mais c'est là que le bas blesse. Ce manège qui était présent à Fort-de-France, lors des voies de la tradition, ne peut pas l'être au Lamentin. Pourquoi me direz vous. ? Tout simplement parce que ce manège de vié neg ne répond pas aux normes de sécurité européennes. Il lui faut un agrément plus un contrôle technique. Tchip. Devant un tel foutage de gueule qui ferait frémir plus d'un défenseur enraciné dans son être, que peut-on dire ? Les politiques contactés, n'osent point prendre un risque pour préserver "sa ki ta nou"…"l'affaire Cakin" a refroidi les plus couillus. Awa c'est pas moi c'est l'autre…revenez la semaine prochaine…je ne suis pas compétent…eh oui que voulez vous? Bref. Le manège ne tournera pas…alors moi je dis….au rythme où "ça" va…il faudra que les ratières, les chanté nwel, les arbalètes, le créole, les tables de sèbi, le boudin créole, la musique antillaise, les dachines, les filibos, etc etc soient aux normes européennes. Alors les gars, je vous dis tout de go …alé koké manman zot avec votre europe (Tiens voilà un pan de ma pensée qui ne sera jamais aux normes européennes) . Cette Europe qui formate les hommes et les âmes ne m'intéresse pas. Quant à toi "Monsieur" Jacques Chirac…tu dis "n'ayez pas peur" pa pè boug mwen ou péké néyé nou. Man pa né yè donk an pa pè'w. gilles dégras

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer