Facebook, les curieux brevets qui font froid dans le dos…

En fouillant dans les 11447 brevets déposés par Facebook on tombe sur de drôles d’idées. Article à recommander à ceux qui doutent encore de la volonté de créer un système de « surveillance de masse ». Et pour éviter les questions on vous met les liens vers les brevets. Ces brevets sont écrits dans un langage général et anodin, pour permettre d’étendre leur champ de protection. Mais quand on analyse leur contenu, on comprend qu’ils mettent en lumière un état d’esprit digne de l’inquisition religieuse.
Sur Facebook pas besoin de vous confesser, ils savent déjà tout.

Facebook veut deviner votre revenu même si vous ne le dites pas.

Voici comment : ils ont déjà votre âge, ils comptabilisent vos « appareils électroniques », déduisent votre style de vie, vérifient votre adresse etc… pour vous classer : « travailleur », « classe moyenne », « cadre sup » etc… et partager cela avec qui veut.

https://patents.google.com/patent/US20180032883A1/en


Facebook veut savoir pour qui vous allez voter.

En analysant le ton et le contenu de vos messages (public ET privés) Facebook souhaite bâtir votre profil politique. Et partager cette information avec « des analystes politiques » et autres « agences de communication »…
https://patents.google.com/patent/US20100169327A1/en

Facebook peut connaitre vos activités, même si vous n’en parlez pas.

En combinant les informations de lieux, vos réservations d’hôtel, vos messages, les senseurs de vos appareils, Facebook peut savoir si vous êtes à la plage, dans le bus, en voiture, en train de courrir, en train de nager, de faire du sport…
https://patents.google.com/patent/US20150005030A1/en

Facebook peut siphonner les infos de vos contacts même s’ils ne sont pas sur Facebook

Celui-ci est vicieux ! Ils ont une technique qui permet d’envoyer une invitation anodine à votre liste de contacts. Cet envoi va « rebondir » et ramener des informations précieuses : identifiant unique de l’appareil de vos contacts (UUID), des cookies, et « des informations diverses »… On ne comprend même pas comment c’est possible.
https://patents.google.com/patent/US20180025082A1/en

Facebook peut savoir si tu vas tromper ta copine

Celui là est pas mal. « Un suivi constant et implicite des actions et des relations » entre les membres du réseau. « continued monitoring of the actions or relationships“
« Implicite » ? c’est à dire qu’ils peuvent traquer des « intentions », des changements subtils dans tout votre réseau d’amis. Et même les « affinités » entre des membres d’un groupe d’amis vers un autre groupe d’amis…
https://patents.google.com/patent/US20180054494A1/en

Facebook tient à jour une liste de toutes vos connaissances

« une liste de personnes connues par l’utilisateur est maintenue à jour ». Facebook peut décider que vous « connaissez » une personne en détectant certaines actions. Ou – pire – « certains indices peuvent être générés par d’autres activités que les actions de l’utilisateur »… On ne veut même pas savoir de quoi ils parlent ! (tracking GPS ?, proximité bluetooth ???)
https://patents.google.com/patent/US20170374170A1/en


Facebook souhaite partager vos allergies avec les restaurants autour de vous…

Vous ne pensiez pas partager tout cela avec des inconnus ? Il est sans doute trop tard.
https://patents.google.com/patent/US20170257443A1/en

Facebook peut vous localiser même si le GPS est désactivé.

Vous pensiez pouvoir faire votre escapade en douce ? Oubliez-ça. Grâce à une savante combinaison d’informations Facebook peut vous localiser en permanence. La localisatin multi-factorielle est basée sur les puces RFID, les objets sans contact (cartes de transport ?), le bluetooth, l’adresse MAC de votre appareil, ou les ID des routeurs wifi utilisés…
https://patents.google.com/patent/US20170261590A1/en

Facebook peut deviner où vous êtes quand vous diffusez une vidéo en direct

L’idée : revendre cette localisation en temps réel à des magasins dans le coin.
Mais on peut penser que si vous participez à des activités publiques il doit le savoir aussi (manifestations etc).

 

Personne ne sait si les inventions citées dans ces brevets sont actives. Généralement le secret est la meilleure des protections, donc ces 11 447 brevets ne seraient que la partie émergée de l’iceberg. Il se peut que les armées d’ingénieurs de Facebook soient déjà plus loin.

Peter Thiel à droite, avec un ami… Thiel est co-fondateur de Palantir et investisseur d’origine dans Facebook…

Un détail pour finir : Facebook a été créé en même temps que Palantir (dont nous avons déjà parlé). Avec un lien commun, Peter Thiel co-fondateur de Palantir et premier investisseur dans Facebook. Palantir travaille pour la NSA, les militaires US.
Et les deux boites ne sont qu’à quelques kilomètres…
On vous laisse conclure.

Bonne journée !

La liste de tous les brevets de Facebook (anglais)

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer