Facebook s’écrase en bourse car les utilisateurs quittent le navire…

Affiche prémonitoire…

On le voyait venir depuis deux ans…
Après une décennie glorieuse, le réseau social Facebook semble connaitre des heures difficiles.
Selon une enquête, aux USA, 44% des 18-29 ans ont dit avoir supprimé l’application de leur téléphone cette année (Pew Institute). Et beaucoup on « pris un break » dans leur utilisation de la Matrice.
Chaud !!

Courbe de l’action Facebook sur 1 an… ça manque singulièrement de Viagra® !

La presse financière a même évoqué le début d’une fronde des actionnaires : et si on destituait le petit roi ? Il garde le fric, mais on met un « vrai » CEO à la place.
Bien entendu ils rêvent.
Et puis Zuckerberg n’est pas à plaindre. Il reste très milliardaire. Mais au fond, l’argent n’est pas tout. Son image est passée de « jeune prodige » à « petit arriviste qui ne sait pas trop ce qu’il fait ». Son goût immodéré pour le cash a entrainé Facebook dans une spirale d’abus : revente de données très personnelles, tracking de malade sur toutes vos habitudes, censure bourgeoise, fake news, dérives politiques qui ont donné : Trump…

Il pensait avoir créé un réseau pour changer le monde, il a juste réussi à faire élire le président le plus dangereux du XXIème siècle !

Maintenant Facebook possède aussi Instagram et Whatsapp… on s’attend à un traitement identique pour ces deux réseaux dans les prochaines années. Vos deux autres applications chéries vont devenir aussi bordéliques que votre fil Facebook. Car si c’est gratuit… c’est toi le produit…
Money ! Money !

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer