Félix Mérine suspendu : le Robert en ébullition

P1000115bmj

La Fédération des Yoles-Rondes de Martinique a tranché et sanctionné. La yole UFR/Chanflor va rester à terre pour les cinq prochaines journées de course. On peut dire que le championnat est terminé pour la yole robertine.

La journée de course de Trinité a coûté cher. Félix Mérine et son équipage payent un comportement jugé antisportif et des commentaires incendiaires et même injurieux envers les commissaires.

Félix Mérine a fait sobre et noble : « On accepte la décision de la Fédé ».

Ceux qui s’attendaient à des cris, des menaces, des invectives en sont marris.

Dans le milieu de la yole-ronde, dans les communes de yole, les commentaires déferlent vent arrière. Ça va de « sa bien fet rivé misié, lawogans-li twé’y ! » à « Lafédérasion ? an bann isalop jalou, épi sétout ! » en passant par « i té pran kò’w pou an majò » ou « fout prézidan lafédérasion-an séléra ». Au Robert, c’est pire et unanime : « sé kont Robè yo yé !»

Au-delà des pawòlinitil de circonstance se joue un nouvel épisode de la mutation de la yole-ronde vers la normalité. Une forme d’aseptisation, d’uniformisation, … de modernisation.

La yole des marins-pêcheurs, des fiers-à-bras, des djol-fò est bien morte. Les bek-mè sont rangés, les bakwa, comme les tjenbwa ont pratiquement disparu, et surtout pa pou ni jouré bòlanmè ankò. Le bord de mer devient peu à peu politiquement correct …. Ce même politiquement correct qui asphyxie les relations dans le monde occidental depuis le début de XXI siècle et qui fait qu’on doit peser ses mots et faire en tout temps attention à ce qu’on dit.

Et c’est vrai que dans un monde où désormais on parle de nutrition, de diététique, de business-plan, de préparateur physique, où certains équipages font appel à des psychologues, où les partenaires qui mettent de l’argent (les sponsors dont certains viennent de France) ont des exigences d’images, presque plus que de résultats, cette évolution est naturelle.

Une chose est absolument sûre : le Tour 2016 sera chaud.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer