Frantz Fanon n’aura même pas une ruelle à son nom à Bordeaux

Juppé a caillé devant l’extrême droite. Le Conseil municipal de Bordeaux avait validé la proposition de baptiser une ruelle du nom de Frantz Fanon. Le Rassemblement National a vivement attaqué cette décision.

Alors, devant les lamentations et les hurlements de rage de l’extrême droite, le maire de Bordeaux a décidé de stopper tout, déclarant « le choix du nom de Frantz Fanon suscite des incompréhensions, des polémiques, des oppositions que je peux comprendre ». Est-ce qu’il peut comprendre que nous même, on n’est pas trop d’accord avec la statue de Colbert qui nous nargue devant leur Assemblé Nationale  et le fait qu’une vingtaine de personnage ayant organisé ou participé à la traite et donc à l’esclavage sont honorés dans les rues de Bordeaux ?

https://www.liberation.fr/france/2017/08/22/esclavagisme-en-france-aussi-la-memoire-a-la-rue_1591374

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer