Garcin #Malsa ne veut plus être le jouet au carnaval des médias de #Martinique

20140317-174744.jpg

Communiqué de Garcin Malsa.

Je vous informe publiquement des raisons qui m’ont poussé à ne pas me présenter sur les médias Martinique Première, ATV et RCI lors de cette campagne électorale..

Ne pas m’y présenter ne signifie en rien que je n’ai rien à vous dire, pour preuve, le succès que nous rencontrons auprès de vous lors des réunions de quartier et lors des conférences publiques en témoigne.
Simplement, ma dignité ne m’autorise pas à pratiquer le rôle du jouet sombre au carnaval des autres.

Je vous remercie pour votre lecture attentive et je reste à votre disposition pour échanger librement sur ce constat.

Mesdames et Messieurs
Les Directrices et Directeurs de Stations locales.

Le jeudi 06 mars 2014, à Sainte-Anne.

Objet :
Correspondance des membres de la liste « Ensemble et Solidaires »

Mesdames et Messieurs,

Ces six dernières années écoulées, notre tête de liste Garcin MALSA n’a cessé d’être boycotté, marginalisé voire ignoré par les différents représentants de votre station.

Cet homme qui est le père de l’écologie de la Martinique et dont plusieurs textes sont publiés et connus au-delà de notre pays, sans compter les trois ouvrages déjà écrits (La Mutation Martinique, L’Ecologie ou la passion du vivant, Lyannaj’ pour le changement) n’a jamais pu être invité comme cela le fut pour d’autres qui n’ont ni ses connaissances, ni son expérience.

Cet homme qui a ouvert la voie sur la prise de conscience sur la question des Réparations liées à l’esclavage, la Traite Négrière Transatlantique et l’extermination du peuple Amérindien, n’a jamais pu s’exprimer à ce sujet sur votre station, alors que tous les états de la Caraïbe à l’unisson fonctionnent et emboîtent le pas du MIR (Mouvement International pour les Réparations) dont le Président Fondateur est Garcin MALSA.

L’empreinte de notre leader a su impressionner la Caraïbe à tel point qu’il a été invité à Trinidad et à Saint-Vincent lors de la Première Conférence Régionale des Réparations.
Le 01er août 2013, il a reçu une distinction à Trinidad au même titre que Wolé Soyinka (Nigérian, Prix Nobel de la Littérature en 1983). Malgré notre insistance à vous signaler ces événements vous êtes restés sourds et insensibles.

Il y a quelques jours, la ville de Sainte-Anne ainsi que la ville du Lamentin, ont organisé une conférence au Conseil Général de la Martinique sur la « Biodiversité, un enjeu de taille pour notre futur », vous avez brillé par votre absence.
Des invités Caribéens de renom : le Professeur Henri Joseph, des chercheurs Cubains ont préconisé à ce sujet une démarche qui nous semble profitable pour éviter que notre Biodiversité soit l’objet de piraterie internationale.

A contrario, c’est avec une rapidité inespérée et une insistance avérée que vos journalistes ont par exemple montré le côté négatif du péage automatique de la Pointe Marin, avant même que ce dernier ne soit opérationnel et ce sans prendre attache ni renseignements auprès du porteur du projet à savoir : la Municipalité.
Plus de six mois après la mise en fonction de ce même péage, vous n’avez pas daigné procéder à l’évaluation de ce dispositif afin de montrer à quel point nous avions raison d’emprunter cette voie.

Nous pourrions continuer en plusieurs exemples afin de vous prouver combien votre regard partial à l’égard de notre commune a été inacceptable aussi bien à notre niveau d’élus qu’au niveau de la population Saintannaise :

– l’Affaire « Touloulou » 2014
– la Convention de partenariat « éclairage public » SMEM/Ville 2014
– la rencontre des Collectivités de la Fédération Créolophone de la Caraïbe (2012)
– l’hommage à Nelson MANDELA (2013)
– l’exercice d’évacuation tsunami des écoliers de Sainte-Anne (2012)
– le Forum « Apprendre à porter secours » de toutes les écoles primaires de la ville (2012)
– le Village du Développement Durable et Solidaire (2012, 2013)
– Apprendre à se repérer dans la ville, Course d’orientation des moyennes et grandes sections du bourg de Sainte Anne (2012)
– Le Bal Ti Tane (2012, 2013, 2014)
– Etc.

Compte tenu de ce que nous venons de relater, nous avons décidé, comme nous l’avons toujours souhaité, garder notre porte flambeau à Sainte-Anne. Par conséquent, au cours de ces élections, Monsieur Garcin MALSA s’exprimera sur les médias qu’il aura choisis.

Veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de nos respectueuses salutations.

Les membres de la liste « Ensemble et Solidaires »
Sainte-Anne Martinique.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer