Gay Pride en Martinique : Christophe et l’annale jet zik

On dit souvent que celui qui tente ose. Une chose est sûre, malgré ses rapides excuses publiques, Christophe #Arnerin ne risque pas d’élargir le cercle de ses amis (es) après son jeu de mots qui a fait jaser et jazzer en #Martinique.

Capture d’écran 2017-06-12 à 14.29.17

C’est vrai qu’on ne peut même plus faire de blagues kiss my ass car ça lasse la mélasse. Plus rien… même pas sur les bokits. Mince je ne sais même pas si je dois mettre ou pas un S à bokit au pluriel. Moi je ne ferai pas d’humour, je n’ai nullement envie que mes propos se retrouvent dans les annales du back.
Message privé : Au fait, Christophe, tu aurais pu user d’un angle capillaire avec Fesse tif, raie au milieu. Mais bon on ne va pas en faire un fromage de chèvre. Vive la liberté d’Aix- pression.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer