Georges PAU-LANGEVIN ment…comme Chantal MAIGNAN et surtout comme …eh oui…le meilleur dans ce registre…Serge LETCHIMY

Décidément le mensonge devient le gilet de sauvetage des politiques en perdition…
Le Mardi 7 juillet 2015 à 21h00, à l’Assemblée nationale, s’est tenue une réunion de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République.

Les parlementaires y examinaient le projet de loi, adopté par le Sénat après engagement de la procédure accélérée, relatif à la modernisation du droit de l’outre-mer.

Dans le cadre de ce texte, un amendement visant à subordonner, tant dans les nouvelles collectivités territoriales de #Martinique que de Guyane, le Directeur Général des Services du Conseil Général au Directeur Général des Services de la Région.

Autrement dit, le DGS de la Région sera le DGS de la CTM tandis que celui du Département sera son adjoint…

Cet amendement reçoit l’aval appuyé du Député et Président de Région Martinique, Serge #LETCHIMY, qui déclare que c’est un bon amendement et « Ze solution » pour éviter le chaos.
image

Aussi, afin de couper court aux arguments des députés dénonçant une violation du droit, Georges PAU-LANGEVIN affirme que les Présidents des Régions et Départements de Martinique et Guyane ont été concertés sur cette question, d’où ce choix.
image
L’amendement est donc adopté par la commission et quelques jours plus tard, soit le 16 juillet 2015, le projet de loi est adopté en première lecture par l’Assemblée nationale.

Josette #MANIN, Présidente du Conseil Général de la Martinique s’insurge, elle prétend ne pas avoir été consultée au sujet de ces dispositions legislatives défavorables à ses fonctionnaires.

La Ministre Georges PAU-LANGEVIN aurait donc, pour des raisons obscures, menti…

Alors Josette, d’une MANIN de fer dans un gant de velours, rédige le 22 juillet 2015, un courrier à l’attention de la Ministre des Outre-mer pour faire entendre sa désapprobation et se faire l’écho de l’émoi ressenti au Conseil Général.

Elle demandera, au Député Jean-Philippe NILOR, dans un courrier daté 5 août 2015 accompagné d’une copie de sa lettre à la Ministre, de venir à la rescousse et de lui prêter main forte dans sa quête de justice.

EPMN est-il sur point d’exploser tel un furoncle?
Prévoyons des parapluies mes neveux et prions…

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer