Hamon peuple…quand donc cesseras-tu d’être le jouet sombre au carnaval des autres ?

benoit-hamon

Après Francois #Fillon, Emmanuel #Macron, c’est au tour du, pourtant socialiste, Benoît #Hamon de prouver si besoin est que la #France, pays des droits de l’Homme, a un véritable problème avec son histoire, avec son passé de colonisateur.
La colonisation, et on ne parle même pas de l’esclavage, entre partage de culture et autres errances s’impose dans une campagne présidentielle française bien vide de sens et de projets concrets.
Le dernier à sortir sa bouse de zébu, c’est le candidat vainqueur de la primaire socialiste. Benoît Hamon. Soutenu par Serge #Letchimy, fistule spirituelle d’Aimé #Césaire et par Christiane #Taubira l’indépendantiste préférée de mon dentiste ce sympathique arracheur dedans.
Tel un geai, BH, invité ce dimanche du Grand Jury RTL, est revenu sur la polémique suite aux propos d’Emmanuel Macron sur la colonisation française en Algérie en déclarant d’un jet :  » Je ne suis pas pour caractériser cela comme un crime contre l’humanité ». Et d’estimer que la France devait exprimer « publiquement des regrets », pouvant même aller jusqu’à des « excuses« . Quand on sait que la colonisation a été la suite « logique » de l’esclavage on capte rapidement les données du racisme structurel qui sévit dans la société française. Aujourd’hui, on a la preuve que la pensée d’Aimé Césaire est un chacha inaudible. Ces héritiers soutiennent Hamon, Valls (avant sa chute) et Emmanuel Macron. Et les chiens se taisaient tels des caniches dans leur niche commune.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer