Il n’y a pas d’affaire Ceregmia…pourtant…

IMG_4595.JPG

Il n’y a pas d’affaire #Ceregmia. Pourtant, les socialistes, François #Hollande le premier, disent qu’il faut laisser la justice faire son travail. En #Martinique, la justice a des valises sous les yeux et ses petites mains, ses petites menottes, n’arrivent pas à maîtriser la multitude de dossiers.
Il n’y a pas d’affaire #Ceregmia. Pourtant…beaucoup veulent noyer ce dérangeant poisson puant qui n’existe pas.

Eh oui…depuis le début de cette affaire Ceregmia, nous voyons les uns et les autres venir se positionner avec virulence, voire même avec violence contre l’action de celle qui a mis son nez là où il ne fallait. Corinne Mencé-Caster est donc en langage métis, le mouton noir. Il faut savoir que ces positionnements ne sont pas anodins.

Nous allons tenter de vous dresser une liste des « intervenants » afin que vous puissiez juger du bien fondé de leur engagement :

Chauvet Camille…enseignant, brillant « historien », militant de l’information, retraité, élu régional PPM, ardent défenseur du CEREGMIA malgré la série de rapports accablants. Particulièrement virulent vis-à-vis de CMC. .il s’est récemment engagé au cœur de la démocratie participative, à « karcheriser » cette  » vermine  » de CMC avant d’effacer ce post qui figurait sur son compte Facebook.(probablement sur injonction de sa hiérarchie…) Est également l’auteur d’une caricature de la présidente de L’Université des Antilles grimée avec une tête de chien …

Cruse Romain, docteur en géographie de l’université d’Arras en quête désespérément d’un poste dans une université qui voudrait bien de lui. Membre associé au Ceregmia.
A bénéficié grâce au système opaque de bourse du laboratoire de recherches d’une « bourse doctorale » de…26 000 euros sans jamais avoir été doctorant à l’UAG.
CR a très peur de devoir rembourser cette somme.
Le sieur a bénéficié aussi indûment de repas au restaurant et de voyages aux frais du contribuable martiniquais.
Sans avoir écrit aucun roman, aucun livre… il a été invité au salon des écrivains de la Guadeloupe en 2015.
Dernière chose importante le concernant, il n’est pas personnel de l’Université des Antilles ni de l’ancienne UAG où il était vacataire. Pourtant, il n’est pas gêné d’être un imposteur en se faisant passer dans les médias conciliants pour un personnel de l’UA et en intervenant à ce titre. A été recruté par l’ADUAM (Agence D’Urbanisme et d’Aménagement de la Martinique) qui dépend du Conseil régional.

Delépine Édouard ancien maire du Robert, figure au premier rang des soutiens du PPM a écrit un article où la présidente de l’université est traitée de « pétainiste » pour avoir suspendu, sur les préconisations de l’IGAENR, Fred Célimène …

Elisabeth Hector, très proche du PPM. Ancien ardent supporter d’Alfred Marie-Jeanne lors de la campagne du référendum de janvier 2010…A été recruté par le Ceregmia, à temps plein, comme agent contractuel de 2010 à 2013 en tant que professeur associé avec une licence de sociologie. Pour précision, un professeur associé est titulaire d’un doctorat ou à minima d’un Master. Dans la foulée, Hector Élisabeth oublié de signaler qu’il était déjà embauché à temps plein à l’ARDTM. Ce cumul d’emploi est illégal.
Il aurait reçu 94 000 euros dans le cadre de différents programmes au sein du Ceregmia notamment le programme IFGCAR. Outre les 94 000 euros, il a reçu plus de 20 000 euros de primes. Sans compter factures de restaurant et autres voyages que l’Université doit rembourser.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer