Il y a 400 ans un enculé au service de la France le pays des droits de l’homme naissait…

Il y a 400 ans un enculé au service de la #France le pays des droits de l’homme naissait. Colbert le père du #codenoir allait en une soixantaine d’articles inhumains le sort de millions d’êtres mis en esclavage.

Il y a 400 ans, le 29 août 1619, naissait à Reims un futur ministre de Louis XIV et de la France. En 22 ans (1661-1683), jusqu’à son dernier souffle, il allait consolider l’État , promouvoir l’industrie et le commerce d’une façon directive plus tard appelée « colbertisme »…et laisser à son fils le soin de « peaufiner » le code noir Il existe deux versions du Code noir. La première est préparée par le ministre Colbert (1616 – 1683) et terminée par son fils Marquis de Seignelay (1651-1690).

Elle est promulguée en mars 1685 par le roi Louis XIV et inscrite au conseil Souverain de Saint-Domingue le 6 mai 1687, après le refus du Parlement de l’enregistrer. La seconde est rédigée sous la régence du duc d’Orléans et promulguée au mois de mars 1724 par le roi Louis XV, alors âgé de treize ans. Les articles 5, 7, 8, 18 et 25 du Code noir de 1685 ne sont pas repris dans l’autre version.

En 2019, l’oeuvre de ce CRIMINEL est encore d’actualité. « La colonie doit enrichir la MÉTROPOLE mais ne peut pas la concurrencer ». Ainsi s’explique en une phrase, ce système qui garantit le non développement de la #Martinique, de la Guadeloupe, de la Guyane, de l’île de La Réunion.

Et pendant ce temps-là en #France le pays des droits de l’homme qui a déclaré l’esclavage crime contre l’humanité, Colbert le père du #codenoir a une statue devant l’Assemblée nationale et ça ne dérange personne. Même pas ceux qui ont des yeux de bolofs.

https://secure.avaaz.org/fr/community_petitions/Les_descendants_de_personnes_mis_en_esclavage_en_Martinique_Guadeloupe_Contre_la_presence_de_la_statue_de_COLBERT_devant/?fbclid=IwAR2XCnpBmXQzOrSj_c842zi6KsnqgW_FxN-yf__Jnaw45XJIJNgPUJJkhZQ

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer