Île de La #Réunion : oups ça va de mal en Peter… #Pardon…trois fois pardon

IMG_9108.JPG

Nous sommes vraiment confus…piment. Voilà avec un peu de retard un communiqué du député de #Martinique Jean-Philippe #Nilor qui vient confirmer que le racisme véhiculé par la marque #Pardon ne passera pas non plus et surtout pas dans cette zone géographique…où on aime vraiment pas cet humour à la con…

COMMUNIQUE DE PRESSE
Le député Jean-Philippe NILOR dénonce la recrudescence de produits à consonance raciste mis en toute impunité en vente sur le marché.

En effet, à l’instar des baskets « Slavery » de la marque française Adidas, des bijoux « Slave style » de la chaîne de magasins Mango, et plus récemment de la chocolaterie auxerroise Féret avec ses chocolats « negro » et « bamboula », c’est la marque réunionnaise #PARDON! qui perpétue l’exploitation de la pensée coloniale, avec des T-shirts à l’humour douteux, rejoignant ainsi le rang des acteurs sournois de l’apologie d’un crime contre l’humanité.

Il considère qu’il est inacceptable que ces dérives ne soient pas fermement réprimées, dans un contexte où la communauté noire subit toutes sortes d’ostracismes sans que les responsables ne soient jamais inquiétés.

Enfin, il reste particulièrement vigilant quant aux manipulations de l’histoire de l’esclavage qui viseraient à dédouaner les auteurs de ces dérives.

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer