Jeffrey Epstein, accusé de trafic de mineures, se pend dans sa cellule. (On y croit)

Une certaine « élite » mondiale peut respirer. Jeffrey Epstein, le pédophile et fournisseur de lolitas sur son île privée des Bahamas a eu la bonne idée de se suicider avant de parler.

« Little st James » est l’île privée d’Epstein dans les Bahamas. Surnomée « Pedo island » par les gens du coin…

Un suicide providentiel. Le détenu ayant quitté la cellule surveillée 24/24 par une équipe de « suicide watch », il y a seulement quelques jours. On se croirait dans un mauvais épisode de l’inspecteur Columbo.

Ce milliardaire proche de tout le « gratin » de la jet set était au coeur d’une enquête explosive pour « trafic sexuel sur mineures » qui allait lui donner deux ou trois fois la perpétuité. Selon un document de l’enquête publié hier soir (vendredi) les noms de Bill Clinton, Donald Trump, un prince de la couronne d’Angleterre, quelques ambassadeurs, des acteurs, des entrepreneurs étaient cités. Tout ce « beau monde » n’avait pas DU TOUT envie d’être lié à cette histoire.

Le dossier cite par exemple 40 filles mineures qui avaient été amenées dans le manoir d’Epstein pour des orgies sexuelles. Et il avait des fixeuses, chargées de recruter des filles en Europe l’Est et ailleurs dans le monde. Son avion était surnommé « Lolita Express »…

Ce soir certains sont rassurés, l’enquête criminelle s’arrête. Et, au procès civil, l’argent va couler à flot sur les victimes, avec de draconiennes clauses de confidentialité qui feront éteindre tout scandale.

Curieusement l’annonce du suicide d’Epstein n’a pas été relayée dans les journaux télévisés de grande écoute en France. Comme d’ailleurs tout ce qui touche à cette affaire. Epstein avait beaucoup d’amis français, on se doute que ceux ci ne veulent pas que ce scandale traverse l’atlantique.

Inutile de préciser que Twitter s’enflamme ce soir

A lire aussi sur le même sujet

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer